top of page

MON

blog

Solstices de Laetitia Arnould


Auteur : Laëtitia Arnould

Genres : romance, fantasy


Éditions : Twinkle

Collection : Falling Star

Parution : 2022

Pages : 250


Série : non


Prix : 16,90€ (Papier)


Résumé

Au royaume d’Aroue, la colère monte. Profitant du soulèvement d’un peuple avide de liberté et d’égalité, un mouvement anti-aristocrates contraint la princesse Gemma à quitter le château de Montanges. Abandonnée des siens et livrée à son sort, la jeune femme prend pleinement conscience de l’avenir qui l’attend. Elle ne peut pas passer le reste de sa vie dans un endroit sordide, avec pour seule compagnie celle d’un homme aux mœurs abominables. Elle ne veut pas davantage rester cachée à cause des révolutionnaires ou d’un terrible secret. La malédiction qui s’éveille à chaque solstice, sa plus grande faiblesse, doit la rendre plus forte.

Comme les insurgés, Gemma rêve de liberté.

Guidée par ce souhait, galvanisée par une nuit d’émeutes, elle va fuir une destinée qu’elle n’a pas choisie. De Montanges à Villarval, en passant par les rues sombres de Fleurmont, la voilà prête à changer d’apparence, à se mêler au peuple qu’elle comprend mieux que quiconque, ou encore à suivre cet étranger aux yeux couleur de pierre, qui l’agace autant qu’il la fascine…

 

Avis lecture

Conquise par la sublime couverture de Solstices, je me suis laissée tentée par cette lecture qui s'est révélée fort agréable !

S'inspirant fortement de la France de la fin du XVIIIème siècle et plus précisément de la période de la Révolution (1789), l'histoire prend place dans le Royaume d'Aroue, en pleine tourmente révolutionnaire. La Princesse Gemma est envoyée loin du Château de Montanges afin d'assurer sa protection, avec sa dame de compagnie Rosalie. Mais ce que personne ne pouvait prévoir, c'est que la jeune femme allait se retrouver seule et abandonnée, au beau milieu d'une populace qui n'attend que de passer la corde autour de son cou de sangbleu.

Prenant alors la fuite, elle croise la route d'un jeune homme qui, sous ses airs de rustres, va malgré tout lui tendre la main et l'aider à se cacher des paysans en colère. Bien que complètement perdue et effrayée, Gemma voit dans cette fuite l'opportunité de prendre sa vie en main. Maudite, elle ne pense pas que son mariage arrangé avec le Vicomte d'Arbrenoir lui permettra de lever la malédiction. Qui plus est, le Vicomte souffre d'une réputation abominable ! Adepte de la magie noire, cet homme bien plus âgé qu'elle la répugne au plus haut point par ses terribles mœurs. On est loin du mariage d'amour ! Gemma prend donc la fuite mais la malédiction continue les ravages sur son corps à chaque solstice, l'emprisonnant toujours plus dans la souffrance. Est-elle condamnée à vivre ainsi ?

Dans sa course, elle trouve refuge au Domaine de Villarval où Edmond, le maître des lieux, n'hésitera pas une seule seconde à l'aider. Mais la jeune femme se gardera bien de lui révéler son identité car il en va de sa vie ! Mais qu'en est-il de Laurent dont le regard perçant semble mettre au jour tous ses secrets ?


Solstices est un roman qui se lit avec beaucoup de facilité et très rapidement. La plume de Laetitia Arnould et élégante et soignée, ce qui rend la lecture vraiment agréable. Bien que se déroulant dans un monde imaginaire, j'ai eu l'impression de remonter le temps, dans une France d'une autre époque, ayant été marquée par le même type d'événement. Est-ce que l'évolution sera identique ?

Au-delà de la dimension romancée, Solstices met surtout en avant une jeune femme dont la vie a déjà été décidée, et qui est bien déterminée à la reprendre en main. Et ce, peu importe sa condition sociale. Se relevant à chaque épreuve, elle apprend de ses erreurs tout en restant elle-même. Ses doutes, ses craintes s'effacent progressivement devant sa volonté d'aller de l'avant.


Conclusion

Solstices est un roman qui marque par sa simplicité, mais une belle simplicité. Romance fantastique, c'est une invitation à voyager, au cœur d'une France d'une autre époque où la magie serait toujours présente.


Extrait

« Oui le royaume était beau et le temps, splendide. Oui, la simple vue de ce décor enchanteur aurait dû la rendre heureuse. Mais si le soleil avait brillé toute la journée et s'en allait maintenant pour un repos bien mérité, elle songeait qu'en ces jours difficiles, il aurait dû avoir la décence de rester caché. La pluie aurait dû tomber à torrent, et au lieu de ces nuages alanguis et disparates, il aurait dû y avoir un amoncellement de masses noires et menaçantes, venues déverser toute l'amertume du peuple, et la sienne, sur des lieux à la ronde. »

Σχόλια


bottom of page