MON

blog

Pamphlet contre un Vampire de Sophie Jomain


Auteur : Sophie Jomain

Genre : fantastique


Éditions : J'ai Lu

Parution : 2019

Pages : 384

Heures : 10h18


Série : non


Prix : Numérique : € - Papier : € - Audio :

Achat : Cultura - Pamphlet contre un Vampire


Résumé

S'il y a bien un truc qui m'agace, ce sont les romans à l'eau de rose sauce vampire. Mais qu'ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d'opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n'existent pas. Comment ça, "et s'ils existent ?" ? Eh bien, s'ils existent, je vais m'occuper de leur refaire le portrait, ça changera !

Je vais publier sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire - un garçon aussi mignon qu'effrayant - décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…


Avis lecture

Sophie Jomain est une auteur que j'apprécie beaucoup et je redoute le jour où j'aurais lu tous ses romans, restant dans la terrible attente de la sortie du prochain.

Mais en attendant, je peux me réjouir, il m'en reste encore tout plein à découvrir ! Je viens tout juste de terminer non pas la lecture mais l'écoute de Pamphlet contre un vampire. Et j'ai adoré !


Satine est une lycéenne a l'esprit rebelle très prononcé. Agacée par cette grande mode du vampire à paillettes et par les réactions dépressives suite au dernier film en vogue (l'épidémie Twilight, ça vous dit quelque chose ?), dont celles de sa meilleure amie Clara, elle décide d'écrire un pamphlet contre les vampires. Sauf que ce pamphlet, publié sur son blog, va lui attirer une petite notoriété inattendue dans son lycée mais aussi l'attention non désirée d'un certain Hugo Rivoire, bien décidé à lui faire retirer cette publication.


Là, on est clairement dans une comédie romantique bien clichée. Rien d'inattendu, tout n'est que suite de situations vues, vues et revues. Mais à une petite nuance près : la dérision. Tous les clichés, à commencer par celui du vampire, sont passés au peigne fin et réutilisés voire même dézingués avec beaucoup d'humour.


Nous retrouvons ainsi une héroïne forte tête, passionnée de danse qui se retrouve dans la panade tout ça à cause de sa meilleure amie, Clara, un peu crucruche sur les bords. Clara déprime à cause des vampires, ils en sont même devenus une obsession. Mais Satine, en digne meilleure amie, est révoltée par cette situation. La dépression de sa pote, c'est à cause des vampires, qui comble du comble, n'existent pas ! Elle va donc s'attacher à démontrer qu'en plus d'être inexistant, le vampire n'a rien d'intéressant. Son pamphlet attire cependant l'attention d'Hugo Rivoire et de ses copains. Est-il besoin de préciser qu'Hugo est THE BG du lycée ? Et ce beau garçon arrogant et sournois ne va pas apprécié ce pamphlet aussi drôle qu'efficace. A se demander pourquoi…


On rentre là dans une relation "enemies to lovers" qui va être ponctuée par de cinglantes réparties entre Satine et Hugo. Cela donne même lieu à des comparaisons surprenantes et improbables mais qui marchent super bien ! Le roman est dans la même lignée que la série Felicity Atcock mais dans une version plus jeune (et plus soft). Fan des Étoiles de Noss Head, ne vous attendez pas à une histoire du même genre ici. Si la romance est bien présente, on y trouve également un aspect humoristique et parodique qu'il n'y a pas dans Les Étoiles de Noss Head (que j'adore également). Les références relatives au vampire sont nombreuses, qu'elles soient littéraires comme cinématographiques. Parmi les principales : Dracula de Bram Stoker et la série Twilight. Toutes ces références sont réutilisées efficacement pour mieux tourner en dérision les vampires et les héroïnes sentimentales. Bien sûr, il ne s'agir pas de démolir les romances vampiresques à succès de ces dernières années. Rien de méchant, juste une bonne touche d'humour et de dérision.


Un petit mot sur la version audio : la voix de Caroline Maillard m'a tout d'abord surprise mais très vite, j'ai trouvé qu'en fait, elle était juste parfaite pour cette histoire.


Conclusion

Si jamais l'idée de rédiger un pamphlet contre une créature surnaturelle vous effleure, assurez-vous que celle-ci n'existe vraiment pas avant de le publier. Sinon vous risquez d'avoir quelques petits ennuis. Ou de trouver l'amour. Qui sait ? En tout cas Pamphlet contre un vampire nous propose une histoire mélangeant efficacement humour et amour. J'aime beaucoup d'ailleurs, Sophie Jomain dans ce registre de comédie sentimentale, rien que pour le plaisir de lire ses réparties aussi cinglantes que drôles.


Extrait

« Les petits cœurs tout mous sont solides comme du roc, c'est bien connu. »