MON

blog

Mousson froide de Dominique Sylvain


Auteur : Dominique Sylvain

Genres : Policier, Thriller


Éditions : Robert Laffont

Publication : 11 Mars 2021

Pages : 398


Série : non


Prix : 21,00€

Achat : Cultura - Mousson froide


Synopsis :

Séoul, 1997. Un gangster accomplit une vengeance sanglante.

Montréal, 2022. Mark, un flic d'origine coréenne, Jade et Jindo, son labrador à l'odorat affûté, spécialisé dans la détection de mémoires électroniques, enquêtent sur un réseau pédopornographique.

Alors que les premiers coupables de cette sombre affaire tombent, un mystérieux tueur ensanglante l'hiver montréalais. L'homme, insaisissable, redoutable, a croupi plus de deux décennies dans une prison coréenne. À peine libéré, il monte dans un avion, destination le Québec, déterminé à prendre la revanche qu'il fomente depuis des années.

Dans la ville enneigée, l'assassin poursuit son passé...


Avis lecture :

À peine commencé, aussitôt terminé ! Impossible de lâcher ce nouveau roman de Dominique Sylvain à peine plongée dedans. Au bout de même pas 10 pages j'étais complètement happée par le récit !


Tout commence avec un drame terrible, à Séoul, en 1997. Un ancien membre de gang décide de se venger de la pire des manières...

Une vingtaine d'années plus tard, l'histoire reprend à Montréal avec Mark, un policier d'origine coréenne, Jade une collègue, et Jindo, un labrador spécialisé dans la détection de mémoires électroniques. Leur travail les confronte quotidiennement à la lie de l'humanité. Leur dernière enquête semble les mener tout droit à un réseau pédopornographique... Or, très rapidement, des meurtres sanglants vont égrener leur chemin. Quelles sont les motivations du tueur ? Jusqu'où ira-t-il pour assouvir sa vengeance ?


Dès les premières pages, je suis passée par tout un panel d'émotions fortes. Très rapidement, l'horreur de la situation m'a amené les larmes aux yeux. Après la vengeance de Yong-hwan, j'étais partagée. J'ai hésité entre arrêter ma lecture, de peur d'être confrontée à une situation encore plus terrible, et poursuivre, dans l'espoir que ces atrocités soient arrêtées. Finalement, c'est l'espoir qui l'a emporté. Je ne pouvais pas rester sans savoir ! J'ai donc continué ma lecture et quelle lecture ! Jusqu'à la dernière page, le suspens est là. Pas le temps de respirer d'une page à l'autre, il est impossible de s'arrêter de les tourner tellement je tremblais pour Mark, Jade et Jindo. Quand la pression commençait à retomber, c'était pour mieux remonter en flèche.


Roman choral par excellence, l'auteur apporte une touche d'originalité en nous plongeant dans la tête de Jindo, le labrador. Et ce sont les parties que j'ai préféré même si j'attendais toujours avec impatience le passage à un autre personnage. Mark, sombre et torturé est une personne profondément marquée par la vie mais qui malgré tout, recèle une grande sensibilité. Mais il n'ose s'ouvrir aux autres. Si Mark est ténèbre, Jade est lumière. Avec Jindo son fidèle compagnon, elle est un point d'ancrage important, un roc face à la tempête. Mais les évènements vont rudement la mettre à l'épreuve... D'autres personnages vont également partager leur point de vue, dans un style parfois très cru.


Je n'ai pas lu ce roman, je l'ai dévoré. Commencé en soirée, je n'ai quasiment pas dormi pour aller le plus loin possible dans l'histoire. Le lendemain, à mon réveil, la première chose que j'ai faite (après la ballade des chiens bien évidemment, mes deux boules de poil d'amour passent quand même avant tout), c'est de me jeter sur Mousson froide pour le terminer. Heureusement que c'est tombé en week-end !

J'avais peur de tomber sur un énième roman policier à l'enquête quasiment bouclée à la moitié du roman. Or, jusqu'au bout, j'ai douté de la fin, l'auteur menant d'une main de maître son scénario ! J'ai pleuré, tremblé et me suis révoltée face à l'horreur des actes commis mais j'ai aussi ri avec Jindo et son analyse des humains, j'ai repris espoir avec Mark et sa détermination et j'ai gagné en confiance grâce à Jade et son assurance inébranlable.


Conclusion

Mousson froide est un très bon thriller qui nous plonge très rapidement dans une enquête palpitante où la vengeance personnelle se mêle à de sombres affaires de pédopornographie... Une chose est sûre : il est impossible de rester de marbre à la lecture de ce roman !


Citation :

« Bon sang, il me faudrait un pense-bête pour ne pas oublier les pense-bêtes... »