top of page

MON

blog

Magnus Chase, Tome 2 : Le Marteau de Thor de Rick Riordan


Auteur : Rick Riordan

Genre : fantasy


Éditions : Albin Michel

Collection : Wiz

Parution : 2017

Pages : 468


Série : oui

Tome : 2/3


Prix : Papier : 19,90€ - Ebook : 7,99€


Résumé

Pas de répit pour les demi-dieux ! Le marteau surpuissant de Thor a disparu, une fois de plus. Si Magnus ne le retrouve pas à temps, il se pourrait bien que les neufs mondes subissent l'assaut des géants et soient détruits à jamais... Par où commencer les recherches ? Loki, le dieu de la guerre, semble connaître le coupable, mais il n'aidera pas Magnus sans contrepartie... La chasse au marteau ne va pas être de tout repos !

 

Avis lecture

Bon, comme d'habitude avec les suites, petit trigger warning : si vous n'avez pas lu ou terminé le premier tome de Magnus Chase et les dieux d'Asgard, vous risquez d'être spoilé. À vos risques et périls !

Après être parvenus à empêcher le Ragnarök grâce à l'emprisonnement de Fenrir, Magnus Chase et Samirah pensaient pouvoir bénéficier d'un court repos bien mérité. Mais Loki, lui, en a assez de croupir dans sa grotte et il compte bien tout faire pour en sortir. La disparition du marteau de Thor lui donne alors une occasion rêvée de mettre au point un plan diabolique. C'est d'autant plus retors que Magnus n'a pas le choix : s'il veut empêcher les géants de déclencher une guerre, il lui faut à tout prix retrouver le marteau rapidement, de préférence avant que tout le monde soit au courant de sa disparition, et seul Loki semble en mesure de l'aider.


Ici, pas de surprise : Rick Riordan a trouvé la recette qui marche avec Percy Jackson et la réutilise sans modération avec Magnus Chase. Et c'est toujours aussi efficace ou presque ! Parce que personnellement, ma préférence va quand même à la série de Percy, peut-être grâce à l'effet de découverte. Magnus poursuit son entraînement en vue de la bataille finale mais si celle-ci pouvait arriver le plus tard possible, dans une éternité de préférence, ça arrangerait pas mal de monde. Mais ça, c'est sans compter sur la fourberie de Loki, bien déterminé à s'échapper, quitte à déclencher le Ragnarök au passage. La liberté, ça n'a pas de prix. Bon, peut-être celui de très nombreuses vies, un détail pour un dieu. Magnus, lui, n'est pas d'accord et va s'attacher à tenter de déjouer les plans du dieu de la malice. Mais comment tromper un dieu bien plus vieux que lui et réputé pour sa fourberie ? Dans cette nouvelle quête, il pourra compter sur Samirah et ses amis einherji de l'Hôtel Walhalla mais qu'en est-il d'Alex Fierro, cette enfant de Loki ? Tantôt garçon, tantôt fille, Rick Riordan surfe sur la vague queer en introduisant un personnage transgenre. Se définissant le plus souvent comme une fille, Alex laisse planer un doute quant à son genre. En tant que descendante de Loki, Alex est-elle fiable ? N'est-elle pas plutôt là sur les investigations de son père, prête à trahir à la moindre occasion ?


Humour et aventure, sur fond de mythologie scandinave viennent rythmer cette nouvelle quête de Magnus Chase ! L'occasion de découvrir tout un nouveau panel de personnages, tous plus mythiques les uns que les autres et d'en apprendre plus sur le passé de nos héros, dont notamment Hearthstone. L'elfe a vécu un drame terrible et pour mener à bien cette nouvelle mission, il va devoir se confronter à son passé. Mais il n'est pas vraiment prêt et il n'est pas garanti qu'il réussisse l'épreuve. L'auteur entretient le suspense dans ce tome et nul doute que le dernier volet de la trilogie saura apporter les nombreuses réponses tant attendues. Ou pas ! Après tout, Rick Riordan aime l'effet de surprise et même sur des scénarios hyper convenus, il trouve toujours le moyen de surprendre, avec humour, ses lecteurs.


Conclusion

Ce deuxième volet des aventures de Magnus Chase nous emmène un peu plus à la découverte de la mythologie scandinave, revisitée avec beaucoup de modernité et nous rapproche, page après page, du Ragnarök. Magnus et ses amis parviendront-ils à l'empêcher ?


Extraits

" C'est grave, docteur ?

- Sur une échelle de un à dix, j'évalue le danger à trente."


"En les observant, j'ai pris conscience que ces deux-là avaient développé des liens d'amitié au cours des dernières trente-six heures - une amitié fondée sur la provocation verbale et l'assassinat réciproque, dans le style des locataires de notre dix-neuvième étage."



Comments


bottom of page