MON

blog

Magnus Chase et les Dieux d'Asgard, Tome 1 - L'Epée de l'Eté de Rick Riordan



Auteur : Rick Riordan

Genres : Fantastique, Fantasy


Édition : Albin Michel Wiz

Publication : 2 mars 2016

Pages : 534


Série : oui

Tome : 1/3


Prix : 19,00€

Achat : Cultura - Magnus Chase Tome 1


Résumé :

Le jour où Magnus Chase apprend qu'il est le fils d'un dieu nordique, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est plutôt surpris !

Il semblerait que les dieux d'Asgard se préparent à entrer en guerre. Or c'est lui, Magnus, qui doit empêcher la fin du monde en mettant la main sur une épée disparue il y a des milliers d'années ! Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu'un géant de flammes attaque la ville, forçant Magnus à choisir entre sa vie et celle de milliers d'innocents. Mais, pour un demi-dieu, qu'est-ce que la mort sinon le début d'une nouvelle vie ? Magnus se réveille à l'Hôtel Vallhala, le paradis des guerriers : sa première grande aventure peut commencer.


Avis lecture :

Vous connaissez la série des Percy Jackson ? Cet adolescent fils d'un dieu grec qui se retrouve embarqué dans les situations les plus folles pour sauver le monde ?

Rick Riordan nous emmène cette fois sur les traces de Magnus Chase, fils d'un dieu nordique. Et là, il ne s'agira ni plus ni moins que d'empêcher le Ragnarök (ou pas) et donc de sauver le monde (ou pas).


J'ai adoré ce premier tome car on y retrouve tous les éléments qui ont fait le succès de Percy Jackson mais cette fois avec les dieux nordiques. Alors oui, il y a énormément de points communs avec Percy, que ce soit dans le rythme, l'humour ou même l'évolution du héros. Pour autant, je n'ai pas eu l'impression d'avoir une réécriture de la première série mais bien de deux histoires différentes avec des héros aux nombreuses similitudes.


Comme Percy, Magnus ignore qui est son père. Visiblement, les dieux et le rôle de père, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus évident. Magnus vit à la rue et tente d'échapper à tout le monde, y compris ce qu'il reste de sa famille. Mais un événement inattendu et qui n'a rien de "normal" va bouleverser sa vie, et y mettre fin. En effet, on ne s'attend pas tous les jours à tomber au détour d'un chemin sur un géant de feu prêt à tout cramer pour obtenir ce qu'il souhaite : une ancienne épée tombée dans le fleuve il y a des siècles. Sauf que pour la récupérer, le géant de feu ne se soucie aucunement des dégâts qu'il va occasionner. Lui, il veut la fin du monde et ne reculera devant rien ni personne. La fin du monde n'attend pas ! Magnus, qui n'est absolument pas d'accord pour que tout parte en fumée, va donc se trouver en travers de son chemin et y perdre la vie. Mais tout va bien, il est mort en héros (ou pas suivant l'avis de certaines mauvaises langues) et se réveille à l'Hôtel Vallhala. C'est là une toute nouvelle vie qui s'offre à lui. Pas pour longtemps parce que le Ragnarök est proche et s'il veut continuer à profiter des plaisirs de la vie de guerrier d'Odin, il va falloir arrêter tout ça. Le voilà parti dans sa toute première quête : retrouver l'Epée de l'Eté afin d'éviter qu'elle ne tombe entre les mauvaises mains et ne tranche les liens du loup Fenrir.


J'avais beaucoup apprécié les cinq tomes de Percy Jackson et honnêtement j'avais peur de me retrouvée face à un bête copié/collé ou au contraire face à quelque chose de tellement différent que je n'adhérerai pas. Mais Rick Riordan maîtrise parfaitement ses histoires et parvient là à nous embarquer dans une toute nouvelle aventure avec de nouveaux héros en conservant ce qui a fait le succès des autres tomes tout en se distinguant complètement. Forcément, les deux univers se recoupent, certains personnages des autres séries faisant de petites apparitions, ce que j'ai beaucoup apprécié. Mais je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler.

L'écriture, toujours aussi simple, n'en demeure pas moins toujours aussi efficace. Que l'on soit ado ou adulte, je ne pense pas qu'il y ait un âge requis pour pouvoir apprécier cette lecture. A partir du moment où l'on apprécie les histoires fantastiques et la mythologie, on ne peut que s'y retrouver.


Conclusion

Ce premier tome des aventures de Magnus Chase pose là le début d'une nouvelle série d'aventures en compagnie de nouveaux héros qui s'annoncent palpitantes ! Si vous avez aimé la série des Percy Jackson, je ne peux que vous conseillez Magnus Chase. Et si vous ne les avez pas lu, pas de panique, les deux séries peuvent se lire indépendamment.


Citation :

« – Ton ignorance me sidère, gamin. Gleipnir était tout aussi mince. C’étaient ses ingrédients paradoxaux qui lui conféraient sa résistance. Cette corde est encore meilleure.

  – C’est quoi, des ingrédients « paradoxaux » ?

  Blitz a levé l’extrémité du fil au niveau de ses yeux et sifflé d’un air admiratif.

  – Ça veut dire qu’en principe ils n’existent pas, a-t-il expliqué. Il est très difficile et potentiellement dangereux de les façonner. Gleipnir contenait le bruit de pas d’un chat, le crachat d’un oiseau, le souffle d’un poisson et la barbe d’une femme.

  – Je ne vois pas ce que ce dernier ingrédient a de « paradoxal », ai-je objecté. Je connais à Chinatown une certaine Alice qui est aussi barbue qu’un bouc !

  – Peuh ! a marmonné Junior. Tout ce que tu as besoin de savoir, c’est que cette corde est encore plus solide que Gleipnir. Je l’ai appelée Andskoti, « l’adversaire ». Je l’ai façonnée à partir des paradoxes les plus puissants des neuf mondes : une connexion Wi-Fi qui ne rame pas, la sincérité d’un politicien, une imprimante qui imprime, un cornet de frites diététiques et un cours de grammaire où l’on ne s’endort pas. »