MON

blog

Les Voleurs de Fumée Tome 1 de Sally Green


Auteur : Sally Green

Genre : fantasy


Éditions : J'ai Lu

Parution : 06/01/2021

Pages : 480


Série : oui

Tomes : 1/3


Prix : Numérique : € - Papier : €

Achat : Cultura - Les Voleurs de Fumée, Tome 1


Résumé

Une princesse visionnaire qui ne laissera personne lui dicter sa conduite.

Un soldat idéaliste déchiré entre son cœur et ses devoirs.

Une chasseuse intrépide traquant la plus dangereuse des proies.

Un traître déterminé à venger le sang de son peuple.

Un voleur insaisissable qui multiplie les faux-semblants.

Un monde immense et magique au bord du chaos, dont la clé se trouve peut-être au fond d'une bouteille de fumée...


Avis lecture

Une jolie couverture, de la fantasy, un résumé alléchant, l'entrée en matière est plutôt bonne. Avant de commencer, je me demandais s'il s'agissait d'un roman fantasy à destination principalement des ados ou bien s'il s'adressait à un public plus large. J'avais été agréablement surprise par Six of Crows (Leigh Bardugo) qui avait une présentation tout aussi succincte et qui a été un coup de cœur. J'en espérais autant de ce premier tome des Voleurs de Fumée. L'espoir n'était pas vain !


Le Brégant, un royaume gouverné par un roi cruel et belliqueux, où les hommes ont tout pouvoir et les femmes cantonnées à un rôle de figuration. La princesse Catherine connait sa place. Mais elle ne peut s'y soumettre. Quand son père l'envoie en Pitorie pour être mariée au Prince Tzayn, elle y voit là peut-être l'opportunité de s'affranchir de l'emprise des hommes. Ambrose, son garde du corps, est déchiré. Supportera-t-il de voir l'élue de son cœur partir aux côtés d'un autre homme ? Son cœur est déjà tellement meurtri... Après l'exécution de sa sœur Anne par nul autre que le Roi Aloysius, pourra-t-il supporter une autre perte ? Mais d'abord, il vaut mieux qu'il se préoccupe de sa propre vie, lui qui a froissé le prince Boris !

En Pitorie, Edyon vit une vie de fils de commerçant plutôt mouvementée. Bien que sa mère soit une commerçante très réputée, la cleptomanie d'Edyon a tendance à lui attirer de plus en plus d'ennuis. Pourvu que sa mère ne l'apprenne pas ! Puis un jour, March, fier descendant d'un peuple disparu, lui révèle de grands secrets. Partant précipitamment, c'est là le début d'une grande aventure pour les deux jeunes hommes. Tash, chasseuse de démons intrépide et à la langue bien pendue, regrettera très rapidement d'avoir croisé leur route.


Quel est le point commun de tous ces protagonistes ? La fumée de démon. Bien qu'ils l'ignorent encore, celle-ci va être le déclencheur de tout leur périple. Sally Green a pris le parti de nous livrer les points de vue des différents protagonistes et forcément, certains se démarquent des autres de façon notable. J'avais un peu peur de ne pas accrocher à la multiplicité des points de vue et de décrocher sur certains chapitres en fonction des personnages. Edyon m'intriguait et m'agaçait à la fois et je ne parle même pas de March, qui lui pour le coup, m'a vraiment agacée. Sally Green réussit pourtant à susciter suffisamment l'intérêt pour qu'on ait envie de poursuivre la lecture et d'en découvrir plus sur tous les personnages, sans exception.

Catherine est une héroïne au potentiel plutôt badass. Son esprit rebelle ne fait aucun doute et il ne lui manque pas grand chose pour oser enfin se rebeller contre la tyrannie et la misogynie de son père. Osera-t-elle franchir le pas ? Même si j'apprécie beaucoup Ambrose, je le trouve quand même un peu lisse dans son rôle du chevalier servant. J'espère qu'il réserve quelques surprises pour la suite ! Personnellement, j'ai adoré Tash dans ce premier tome. Petite peste, drôle et attendrissante dans sa relation avec Gravell, elle est un vrai tourbillon. Chasseuse de démons réputée alors même qu'elle n'est encore qu'une adolescente, son tempérament de feu lui vaudra quelques ennuis.


Tout s'enchaîne à un rythme haletant, il n'y a aucun temps mort et lorsque la situation semble s'apaiser pour nos héros, la tension reste palpable et il ne reste plus qu'à attendre le moment où tout va basculer de nouveau ! Dès les premières pages, on est plongé dans l'ambiance et j'ai tout de suite adhéré à l'univers et aux personnages.

L'histoire prend place dans un univers d'inspiration moyenâgeuse à ceci près qu'on y trouve un Plateau Septentrional peuplé de démons. Chassés pour leur fumée aux propriétés euphorisantes (et addictives), ils n'en sont pas pour autant des créatures de cœur. De plus, le commerce de leur fumée est illégal, ce qui en fait un bien très recherché et apprécié. Mais un jour, Tash et Gravell découvrent un autre type de fumée, qui va susciter l'intérêt d'individus aux ambitions démesurées !


Conclusion

Sally Green signe avec ce premier tome des Voleurs de Fumée le début d'une trilogie qui s'annonce palpitante dans un univers fantasy où l'accent est mis sur les personnages, où leurs relations sont sous-tendues par des conflits politiques et des guerres de pouvoirs. Est-ce que c'est un coup de cœur ? Oui, indéniablement.


Extraits

« Tash avait un jour demandé à Gravell pourquoi il ne récupérait pas davantage de fumée en tuant plus de démons, en ajoutant : "Southgate dit que Banyon et Yoden récoltent le double de ce qu'on fait chaque année." Ce à quoi Gravell avait rétorqué : "Les démons sont maléfiques, mais être cupide ne vaut guère mieux. Nous en avons assez comme ça." Et la vie était plutôt agréable, tant que Tash ne ralentissait pas l'allure. »


« Il existe une sainte trinité qui attire inexorablement les masses. L'ennui, la curiosité et la soif de sang. Et cette dernière est la plus puissante des trois. »