top of page

MON

blog

Les Anonymes de Yannick Giammona


Auteur : Yannick Giammona

Genre : Thirller


Éditions : Autoédité

Parution : 10 Mars 2023

Pages : 407


Série : oui

Tome : 1


Prix : 18€


Résumé

Et si une société secrète de tueurs en série existait, à quoi ressemblerait-elle ?

Pour Antoine, c'est un grand bouleversement qui va changer sa vie à tout jamais ; et une grande souffrance après avoir connu une joie immense.

Pour Baptiste, ce sont vingt ans de sa vie passées à diriger des réunions au caractère singulier et dont les objectifs ne sont pas toujours très clairs.

Pour Solène, enfin, c'est un aller direct vers une mort certaine.

Ouvrez ce livre, et vous plongerez dans un malaise constant. Mais attendez-vous à ne plus vouloir le refermer avant d'en connaître la fin…



 

Avis lecture

J'ai eu la chance de découvrir en avant-première le dernier roman de Yannick Giammona : Les Anonymes. L'auteur nous plonge une fois de plus dans un univers sombre et mystérieux, où une société secrète de tueurs en série évolue en marge de la société. Avec une plume glaçante et une intrigue captivante, Yannick Giammona nous entraîne dans un voyage angoissant au cœur de la psyché humaine.


Préparez-vous à être happé par les ténèbres et à vous interroger sur les profondeurs obscures de la fascination pour le mal !


Une plongée dans les ténèbres


Dans Les Anonymes, Yannick Giammona réussit le tour de force de nous immerger dans un malaise constant. Les personnages qu'il nous présente sont complexes et tous plus tordus les uns que les autres. L'auteur parvient à nous faire ressentir leur angoisse et leur terreur avec une intensité remarquable, le comble ! Alors même que ce sont eux qui inspirent la peur la plus viscérale ! Leurs craintes, leurs rêves, leurs désirs, ils partagent tout avec nous, ce qui les rend effroyablement humains. Ils en seraient presque attachants. Presque ! Parce que ce sont de sacrés monstres ! Nous suivons Antoine, dont la vie bascule brutalement, lui infligeant une souffrance incommensurable après avoir connu une joie immense. Baptiste, quant à lui, a passé vingt ans à diriger des réunions au caractère singulier, dont les objectifs restent flous. Et enfin, Solène se retrouve précipitée vers une mort certaine. Le destin de ces personnages s'entrelace avec celui de tueurs en série, remettant en question nos propres notions de bien et de mal. Quelle est la frontière à ne pas franchir ? À quel moment tout a basculé ? Un retour en arrière est-il encore possible ? Est-il seulement souhaitable... souhaité ?


Un questionnement sur notre société


Les Anonymes, c'est aussi une réflexion profonde sur notre société contemporaine. Ici, impossible de ne pas s'interroger sur l'influence des médias et des œuvres culturelles sur les comportements humains, en particulier lorsqu'ils explorent les aspects les plus sombres de la nature humaine. L'auteur explore le paradoxe des tueurs en série, qui, au nom de leur propre morale, s'attaquent à une société composée elle aussi de meurtriers. Cette réflexion perturbante force à la remise en question et surtout, pousse à analyser la fascination plus que troublante pour ces figures emblématiques du mal.


Une plume glaçante


La plume de Yannick Giammona crée une atmosphère oppressante et captivante qui saisit dès les premières pages pour ne plus nous lâcher. Les descriptions minutieuses et percutantes plongent au cœur de l'action (ou dans le cœur pour certains), tandis que la tension est palpable à chaque instant. Je suis passée par tout plein d'émotions fortes, de l'effroi à la fascination, en passant par l'angoisse et l'empathie. J'ai été littéralement happée par l'histoire, le malaise s'accentuant à chaque page tournée.



Conclusion

Les Anonymes de Yannick Giammona est un thriller psychologique saisissant qui plaira sans aucun doute aux amateurs de frissons. L'auteur nous offre un récit captivant, où l'exploration des méandres de la psyché humaine se mêle à une réflexion sur notre propre fascination pour le mal. D'une plume glaçante, dans une ambiance oppressante, Y. Giammona nous entraîne dans une spirale infernale dont il est impossible de s'échapper.


コメント


bottom of page