MON

blog

La Commode aux tiroirs de couleurs d'Olivia Ruiz


Auteur : Olivia Ruiz

Genre : drame


Éditions : Audiolib

Parution : 09/06/2021

Durée : 4h10mn


Série : non


Prix : Papier : 7,40€ - CD : 21,90€ - Numérique : 19,95€

Achat : Cultura - La Commode aux tiroirs de couleurs



Résumé

À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France, de la dictature franquiste à nos jours.


Avis lecture

Certains romans vous surprennent sans crier gare. En me lançant dans l'écoute de La Commode aux Tiroirs de Couleurs, je ne pensais pas être autant captivée par l'histoire de Rita.

Alors que l'Europe connaît ses heures les plus sombres du XXème siècle, de nombreux Espagnols fuient Franco. Rita et ses sœurs en font partie et sont envoyées en France par leurs parents, dans l'espoir d'une vie meilleure. Une séparation qui marque d'ores et déjà le cœur de Rita. Arrivée en France, elle va devoir apprendre une nouvelle langue, de nouvelles coutumes.


Emportée par la voix d'Olivia Ruiz, j'ai découvert une histoire bouleversante, une histoire de femmes qui se battent pour vivre, qui se battent pour leur famille. Rita est une femme exceptionnelle. Une femme simple, une femme à la force de vivre incroyable. Latine, brune et typée, à l'accent prononcé, Rita va tout faire pour s'intégrer et pour passer pour une vraie Française. Pourtant, sans cesse ses origines la rattraperont. Après tout, il n'y a nulle honte à avoir. C'est son passé et toute l'histoire de sa famille qu'elle porte, même si elle essaie tant bien que mal de le cacher. Pour elle, il est important de s'intégrer. Mais cela ne veut pas dire cacher qui elle est vraiment. Et ça, elle va mettre du temps à le comprendre et à l'admettre. Il faut dire qu'à l'époque, les choses étaient vraiment plus compliquées.

Chapitre après chapitre, j'ai été touchée par la vie de Rita et de ses proches. J'ai souri, j'ai ri mais j'ai aussi pleuré, Olivia Ruiz ayant réussi à m'emmener dans un tourbillon d'émotions. J'écoutais ce roman en allant au travail tous les matins. J'en venais même à espérer d'être coincée dans les embouteillages, histoire de pouvoir prolonger l'écoute et de découvrir la suite des événements. J'ai beaucoup aimé l'idée de la commode, invitation à une remontée dans le temps, à travers les souvenirs d'une grand-mère chérie par sa petite-fille. Tiroir après tiroir, nous découvrons le passé d'une femme marquée par son temps.


Les plus beaux héritages ne se trouvent pas dans les richesses matérielles. Les plus beaux héritages sont faits de ces petites choses, anodines aux yeux étrangers, qui nous permettent de chérir les souvenirs des personnes aimées, qui partent toujours bien trop tôt à nos cœurs. Et c'est ce que j'ai ressenti à travers ce roman : tout l'amour d'une petite-fille pour sa grand-mère, avec tous ses défauts mais aussi ses qualités.

Conclusion

Histoire d'un exil, La Petite Commode aux Tiroirs de Couleurs est un roman émouvant que j'ai énormément apprécié. La voix d'Olivia Ruiz donne encore plus d'intensité à cette belle fresque familiale.


Extrait

« Parce que je sais que se construire une vie avec une histoire, même riche de blessures autant que de joies, d’épreuves surmontées comme de miracles accueillis, c’est une chance. »