MON

blog

Carrousel Funeste, Tome 1 : La marque d'Ysengrin de Fenriss


Auteur : Fenriss

Genre : thriller, fantastique


Éditions : Midgard

Pages : 400


Série : oui

Tome : 1/3


Achat : fenriss@agartha.fr


Résumé :

Paris, de nos jours. Tandis que l'automne fauche ses dernières feuilles, plusieurs destins, apparemment sans liens entre eux, vont pourtant s'entremêler au travers d'une terrible affaire de meurtre de masse.

C'est le cas de deux amis accidentellement impliqués dans le massacre, Samuel et Richard, ainsi que du commissaire Franco et de son ami l'inspecteur Markez, deux vieux routards de la Criminelle en charge de l'enquête et complètement dépassés par les évènements. Mais l'affaire affectera également la jeune et rebelle Esperanza, poursuivie pour une raison qu'elle ignore elle-même, sans parler du baron Lupin, le seul d'entre tous qui soit conscient qu'un plan machiavélique est à l’œuvre et qu'il met en danger le monde Ordinaire tout autant que celui de l'Agartha, un monde proche du notre perdu entre rêve et imaginaire.

Alors que le carrousel funeste se met en branle, qui survivra à la terrible morsure de l'hiver approchant ?


Avis lecture :

Nous sommes à Paris, de nos jours. De terribles meurtres en masse ont lieu et nous allons donc suivre plusieurs protagonistes qui, n'ayant a priori aucun lien entre eux, vont pourtant se trouver mêlés à eux de près ou de loin : deux amis, Samuel et Richard, deux policiers Franco et Markez mais également d'autres personnages bien plus mystérieux comme Esperanza, Titi ou encore Lupin.

Seul ce dernier semble avoir une idée de ce qui se passe. Et si jamais les événements lui donnent raison, alors c'est le sort de deux mondes parallèles qui entre en jeu !


Je vous avoue que j'ai bien failli abandonner ma lecture car pendant quasiment la première moitié du roman, j'étais complètement perdue ! J'étais dans le flou complet. J'ai juste compris qu'il y avait plusieurs mondes parallèles, évoluant plus ou moins similairement : l'un, l'Ordinaire, correspondant à notre réalité et l'autre, l'Agartha, peuplé de créatures et personnages tout droit sorties des contes et légendes.

Il y avait beaucoup de personnages, beaucoup d'événements, mais pas assez de liens, pas assez d'explications et trop d'alternance de focus entre les différents personnages.

Néanmoins, Fenriss câle de très nombreuses références de la littérature : on y retrouve ainsi toute une flopée de personnages emblématiques tels que Lupin, la Dame Blanche ou encore le Masque de Fer. J'ai beaucoup aimé que l'auteur parvienne à mettre autant de références pour les mettre en scène dans ce thriller fantastique ! Mais les liens étant difficile à faire, les univers respectifs de chacun de ces personnages étant complètement revus pour le roman, il m'a été difficile de me laisser happer complètement par l'histoire.


Heureusement, la dernière moitié rattrape largement le tout ! Enfin les événements se lient et prennent tout leur sens et à partir de là, il est impossible de décrocher car le rythme devient beaucoup plus soutenu et l'histoire est portée par une très belle plume ! J'ai donc terminé ma lecture sur une note positive et j'espère que la suite sera tout aussi bien !


La version que j'ai a désormais une nouvelle couverture. Si vous êtes intéressé par ce roman, n'hésitez pas à contacter l'auteur à l'adresse mail indiquée plus haut ou bien à vous rendre sur son site pour en découvrir davantage sur son univers : Agartha.



Conclusion

Si j'ai failli abandonner ma lecture à plusieurs reprises tant j'avais l'impression de passer à côté de certains éléments et de ne rien y comprendre, heureusement que je suis allée jusqu'à la fin parce que la dernière moitié valait le détour. La mise en place a certes pris un peu trop de temps et est assez confuse mais la suite gagne largement en rythme et devient addictive. Enfin, on plonge vraiment dans les enjeux de ce thriller et je suis curieuse de voir ce que va donner la suite.


Citation :

« Je ne sais Irma, je sens une tempête qui approche et pour la première fois de ma longue existence j'ai l'impression d'être impuissant. Je vois les pièces se déplacer sur l'échiquier, je sens le mat inévitable et je ne sais même pas qui est mon adversaire ! »