MON

blog

Anienda, Tome 1 d'Alexandra Streel


Auteur : Alexandra Streel

Genre : Fantasy, Jeunesse


Éditions : Rebelle

Parution : 30 avril 2019

Pages : 206


Série : oui

Tome : 1/3


Prix : Numérique : 4,99€ - Papier : 13,90€

Achat : Cultura - Anienda Tome 1


Résumé :

Dans Anienda, Elwyn, un jeune garçon, découvre l'entrée d'un autre monde, peuplé de créatures de toutes sortes qui se révèleront tantôt amies, tantôt ennemies.


Plongés au cœur des légendes qui peuplaient ses rêves d'enfant, Elwyn et ses compagnons s'engagent dans une quête périlleuse, dont nul n'est assuré de revenir indemne.

Des morts, une guerre qui se prépare à déchirer le monde et l'ennemi qui chaque jour se rapproche de son but ultime. Mais quel est-il vraiment ?


Avis lecture :

Parfois, il est bien de se replonger dans des romans déjà lus, même si je ne le fais plus aussi souvent qu'avant.

Alexandra Streel m'avait proposé en 2016 de découvrir son premier roman Anienda et c’est avec plaisir que j'avais alors accepté.

Le roman ayant été édité chez les éditions Rebelle en Avril 2019 et le tome 3 étant prévu pour bientôt (enfin !!), c'était donc l'occasion parfaite pour me plonger dans sa nouvelle version.

Je suis donc repartie à la rencontre d’Elwyn, un jeune garçon doté d’un tempérament aventurier qui se retrouve propulsé, du jour au lendemain, dans un monde parallèle merveilleux. Commence alors une incroyable aventure qui le mènera aux confins du monde, où le danger règne en permanence. Quel rôle Elwyn aura-t-il dans la guerre qui se prépare ? Complètement perdu, heureusement, l’adolescent saura trouver des compagnons fidèles prêts à l’accompagner dans son périple.


Si lors de ma première lecture, mon avis était assez partagé, aujourd'hui celui-ci a changé et est plus positif. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai été surprise d'apprécier ce roman et de redécouvrir les aventures d'Elwyn alors même que je savais ce qui allait se passer. On n'est pas encore au coup de cœur mais c'est un bon roman fantasy jeunesse !

Parlons de la couverture déjà. La première édition, pour être tout à fait honnête, ne m'avait pas donné envie de lire ce premier tome d'Anienda. Là, il faut dire ce qui est, il y a une importante évolution et je trouve cette couverture beaucoup plus attrayante. J’essaie toujours de ne pas me fier seulement à la couverture d’un livre, tant celle-ci peut parfois être trompeuse. Mais on ne peut pas nier qu’elle fait également partie intégrante d’un ouvrage et qu’à ce titre, influence sur le choix du livre. C'est donc un gros point positif à mes yeux !


Alexandra Streel a su construire un univers particulièrement riche, regorgeant de légendes et créatures en tout genre. C’est donc avec Elwyn, un jeune garçon approchant de ses 16 ans, que nous allons découvrir toutes les richesses de ce nouveau monde. Quelle est la raison de la venue d’Elwyn dans cet étrange monde ? Tout comme lui, le lecteur découvrira au fil des pages le but de son arrivée ainsi que le rôle qu’il aura à jouer dans la suite des évènements. Plusieurs flous demeurent et font que je me suis posée de nombreuses questions tout au long de ma lecture : quel type de monde Elwyn a-t-il quitté ? Quelles sont ses vraies origines ? Si quelques éléments permettent de le deviner, cela reste malgré tout très imprécis. Les descriptions abondent mais restent légères. Elles sont cependant suffisantes pour permettre au lecteur de se situer dans le récit et de s’imaginer le monde et les personnages qui entourent le héros. Bien que peu nombreux, ces derniers présentent des caractéristiques assez notables qui permettent de bien les différencier et de recouper, de façon très large, les différentes espèces qui peuplent cet univers parallèle. Parfait pour un jeune public ! Et de quoi solliciter leur imagination.

Personnellement, j’ai bien apprécié Elwyn. Jeune et naïf, il se montre également très mature et apte à s’adapter à n’importe quelle situation, même si, sur ce dernier point, il présente beaucoup de facilités à surmonter les épreuves qui se présentent à lui. Un peu plus de difficultés n’aurait pas été de refus pour mieux en apprécier l’évolution. Elwyn grandit tout au long du récit et reste malgré tout fidèle à lui-même, ce qui est fort appréciable car dans nombre de romans, certains auteurs n’hésitent pas à faire évoluer leur héros au point de ne plus le reconnaître… Néanmoins, ma préférence va à Lukawen, personnage particulièrement attachant et dont je regrette le fait qu’il ne soit pas davantage présent.

Du côté de la narration, Alexandra Streel fait preuve d’une plume légère, rendant la lecture simple et agréable. Le scénario de l’histoire, s’il est des plus basiques et donc relativement prévisible, laisse cependant place à quelques rebondissements. En effet, plusieurs évènements sont malheureusement un peu trop prévisibles. Elwyn devra apprendre à faire la différence entre ses vrais amis et ses ennemis, une différence que le lecteur avisé fera rapidement… Mais ça, c'est mon point de vue d'adulte. Je pense qu'un jeune lecteur, lui, se laissera porter complètement et sans aucune difficulté par le récit mené d'une voix de conteuse.

Ainsi, si certains passages défilent à une vitesse folle, d’autres font preuve d’une trop grande lenteur, tant pour leur côté prévisible qu’au niveau des descriptions. Malgré tout, ces derniers restent rares et le rythme soutenu que l’auteur avait su imposer à son lecteur pendant quelques pages repart de plus belle.


Conclusion

Dans l’ensemble, cette relecture a été très agréable et je l'ai même davantage appréciée que la première. Si on ne fait que survoler l’univers d’Anienda ici, je sais d'ores et déjà que la suite est encore meilleure et permet d'aller plus loin dans ce monde. Ce premier roman saura satisfaire, à n’en pas douter, l’imagination des plus jeunes grâce à un univers riche abordé dans un style digne d'un conte.


Citation :

« Ce n'est pas la différence qui crée les conflits, c'est la nature humaine elle-même. »